Travaux d’entretien des pylônes électriques

Travaux d’entretien des pylônes électriques

Des travaux de peinture nécessaires à l’entretien vont être entrepris sur le territoire de la commune sur la ligne électrique à 400 kV DONZAC-VERFEIL.2
L’exécution de ces travaux a été confiée par RTE – Réseau de Transport d’Electricité à l’entreprise : ERDIK – BP4  -38550 AUBERIVES SUR VAREZE

L’entreprise retenue pour réaliser les travaux de peinture est susceptible d’utiliser des moyens mécanisés (jet d’eau haute pression· et/ou marteau à aiguille) pour la préparation des supports.

Pour toute réclamation concernant l’exécution de ces travaux, merci de contacter :
R.T.E. – Réseau de Transport d’Electricité
M. Charles HUE
Groupe Maintenance Réseau Pyrénées
87, rue Jean Gayral – 31200 TOULOUSE
Tél : 06.80.03.58.93

Teintes et matériaux réglementaires des constructions aux abords des monuments historiques

Teintes et matériaux réglementaires des constructions aux abords des monuments historiques

Lorsqu’une parcelle se situe dans le périmètre de protection des monuments historiques, pour toutes constructions ou rénovations de maisons, il faut tenir compte des contraintes exigées par les architectes des bâtiments de France.

Interdiction du brûlage des déchets verts à l’air libre

Interdiction du brûlage des déchets verts à l’air libre

Cliquez sur l’image pour lire le guide

Le brûlage des déchets verts à l’air libre, bien que largement pratiqué par de nombreux ménages, est interdit en toute période et en tout point du territoire (article 84 du règlement sanitaire départemental).

Au-delà des troubles du v01smage générés par les odeurs et les fumées, et des risques d’incendie, le brûlage à l’air libre des déchets verts a un impact certain sur la santé et contribue de façon significative à la dégradation de la qualité de l’air, pouvant même être à l’origine de pics de pollution.

Dans ce contexte, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Occitanie a édité un kit de communication, dont l’objectif est non seulement de rappeler la réglementation sur le brûlage à l’air libre des déchets verts en vigueur, mais également d’orienter les particuliers et les professionnels d’entretien des espaces verts, vers des solutions alternatives.

Le non-respect de ces dispositions expose le contrevenant à une amende de 3e classe pouvant s’élever au maximum à 450 €.

Cliquez ICI pour lire le courrier de la Préfecture

 

cc8cf66b53a45ab56702b9b24a0c98e53333333333333333333333333333333